1er Chapitre (14/02/2008)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1er Chapitre (14/02/2008)

Message  Admin le Jeu 14 Fév - 0:57

N'avez-vous jamais remarquer qu'une personne est toujours d'humeur joyeuse et à la fois sereine lorsqu'elle ce trouve à proximité d'une source de chaleur ? J'entend par là,lorsque l'on est,par exemple,dans sont lit à lire un livre bien au chaud dans sa couette,où encore lorsque l'on se repose au coin d'un bon feu ...

C'est ce que notre héros faisait ce soir là,comme tous les soirs. Il n'était pas loin de minuit quand,Verden - Eh oui,c'est comme ça que notre héros se nomme - se réveilla en sursaut. Il venait de faire un rêve,assis là,devant sa cheminée sur sa chaise basculante en bois que sont grand-père lui avait confectionner, il y a de ça bien longtemps. Verden essuya les quelques perles de sueur qui ruisselet sur sont front.
A le voir,il avait certainement dû rêver d'aventure - comme souvent - dans les lointaines terres isolées d'Altarak ou je ne sait quel endroit encore. Il en rêver asser souvent,même trop souvent à sont goût. Les terres lointaines d'Alatarak était réputé pour abriter les pires créatures de toute la contrée (enfin du moins,c'est ce qu'il en avait entendu dire plusieurs fois). D'après les rumeurs, ont trouvait sur ces terres, des trolls à deux têtes (voir même jusqu'à quatre têtes !! ),des elfes aux visages apaisant et doux,mais qui pouvait vite se révéler comme des êtres ignobles et cruel et qui pouvait vous poignarder dans le dos si vous ne preniez pas garde.
Mais également des Dragons cracheur de feu et des trolls, spécialistes dans le pillages de fermes et des crimes en veut tu en voilà. Il y avait de quoi faire en terme de créature étrange sur les terres d'Altarak (c'est le moins que l'on puisse dire). Enfin, c'est tous ce que Verden avait pu entendre jusque là des lointaines terres oubliés, loin,très loin à l'ouest de chez lui ...

Notre héros,lui, vivait dans une petite maisonnette en bois qu'il avait construit de ses propres mains (avec, il faut le dire,une petite aide à l'époque venant de sont père),et il pouvait en être fier,car s'était l'une des maisonnettes les plus grandes et l'une des plus belles du village.
Il y avait à autour de celle-ci, un magnifique par taire de différentes espèces de fleurs,plus magnifiques les unes que les autres. Verden posséder également, non loin de sont jardin, une remise ou il entasser différent objets qui lui permettait de jardiner ou de bricoler autant qu'il le souhaité. Tous étaient disposer de fassons à ce que,Verden s'y retrouve tous de suite et avec une grande facilitée. Mais revenons un peu à notre maisonnette,qui était muni d'une porte en bois couvert de fer forger,que l'on avait soigneusement recouvert de feuilles de papier d'orées. Le seul fait de voir cette porte installer là,pouvait en dire long sur l'art de confectionner et d'entretenir la décoration des maison des petits Gnomes...

Je ne vous avez pas encore dit que notre héros en était un ? (Eh bien, considérez que s'est comme fait).

En effet,Verden n'était autre qu'un Gnome tous ce qu'il y avait de plus normal (enfin du moins, pour le moment...) et qui vivait là, parmis des dizaines d'autres. Les Gnomes était de petites personnes de couleurs verte, au oreille pointu (un peu à l'image des elfes) et ils étaient réputer pour leur savoir en matière d'inventions et d'ingénieries, et les Gnomes ne s'en privaient d'ailleurs pas, pour le faire savoir à toute la comté.
Leur village était situer à l'orée de la forêt et il y avait,à quelques lieu de là, une petite rivière qui traverser le village et qui se jetait à quelques kilomètre au Nord de celui-ci. Cette rivière servait avant tout à transporter des petites marchandises plus rapidement,mais aussi à nourir tous le village en eaux douce et en met délicieux. Je pense notamment aux poissons écarlates et aux anguilles ailées (nourritures que les Gnomes raffolent).

Mais revenons à ce fameux soir ou Verden,sursauta sur sa chaise. Celui-ci s'était donc brusquement réveiller car il avait,une fois de plus, rêver de ces terres lointaines et hostiles. Mais ce soir là, Verden avait sentis quelque chose de bizarre en se réveillant. Il avait l'impression qu'il avait été réveiller par un grand tambour de guerre,qui résonnait et frapper à en devenir sourd. C'est donc sur cette impression étrange, que Verden s'était réveiller et il pensa qu'il était plus temps d'aller dormir.
" Mmmm cela vient sûrement de mon imagination encore... comme toujours !" ce disait il. Et ces sur cette penser,qu'il rejoignit le petite escalier,qui descendait dans sa chambre (Oui, chez les Gnomes,il faut descendre pour ce rendre à l'étage !). Il arriver bientôt sur le pas de l'escalier,tenant dans sa main droite sont livre et ses lunettes, quand soudain, on toqua brutalement à la porte...

"BOUM,BOUM,BOUM !! ..."

Verden s'arrêta net de frayeur, ses lunettes et sont livre tombèrent sur le sol. Il avait l'impression que la fin de son rêve,venait le hanter dans la réalitée et frapper au seuil de sa propre porte de Gnomes!! Le bruit retentis de plus bel, avant même que Verden ne puisse dire un mot.

"BOUM,BOUM,BOUM !! ..."

Verden se rendit compte que ce bruit ressembler étrangement à un... TAMBOUR DE GUERRE!! Verden fît demis-tours et se dirigea avec la plus grande précaution (et la plus grande crainte aussi) vers la porte de sa maisonnette. "Qui est-ce ? Qui êtes vous ? " demanda t-il.

Admin
Admin

Messages : 1
Date d'inscription : 13/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://projetlivre.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum